Air Mauritius : ‘la nomination de Sattar Hajee Abdoula est contre les principes de la bonne gouvernance’, avance Kushal Lobine

20

Dans une vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux depuis dimanche dernier, Roshi Bhadain révèle que Sattar Hajee Abdoula et la société Grand Thornton ont été impliqués dans des transactions valant plus de Rs 1 milliard entre Air Mauritius et Airport of Mauritius Ltd. De ce fait, il avance qu’un administrateur ne peut pas être dans une position où il sera amené à faire une enquête sur une transaction dans laquelle il a été impliqué.

Me. Kushal Lobine dit partager cette idée et avance que la nomination de Sattar Hajee Abdoula est contre les principes de la bonne gouvernance.

Le député du PMSD s’interroge sur les créanciers qui ont permis le maintien des administrateurs. Il se demande notamment si Airbus, un gros créancier d’Air Mauritius, a fait connaître sa position.

Article précédentEn l’espace de trois mois : trois détenus décèdent dans des circonstances troubles
Article suivantTentative de meurtre à Le Hochet : un homme de 38 ans arrêté