Notre pays se retrouve dans le même groupe que les Bahamas, la Barbade, le Botswana, le Cambodge, le Ghana, la Jamaïque, la Mongolie, Myanmar, le Nicaragua, le Panama et le Zimbabwe. En revanche, parmi les pays qui sont sortis de cette liste noire sont la Bosnie-Herzégovine, l’Éthiopie, la Guyane, le Laos, le Sri Lanka and la Tunisie. Cette liste a été mise à jour dans le cadre du Plan d’action, qualifié d’ambitieux et ayant une approche multidimensionnelle, de la Commission européenne dans son combat contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. La nouvelle approche prônée dans le plan d’action vise à remédier aux lacunes présentes dans les règlements de l’Union européenne.

 

La Commission européenne a aussi publié une méthodologie plus transparente pour les pays du tiers-monde qui ont des lacunes dans leur stratégie pour combattre ces deux fléaux. La nouvelle liste devra être approuvée par le conseil et le parlement européens dans un mois ou deux au plus tard.

aml-delegated-act-2020-2801_en
Article précédentBulletin prévision pour Maurice de ce vendredi 08 mai 2020
Article suivantCovid-19 : « Le patient guéri puis testé positif n’est pas une personne infectante », précise Catherine Gaud