Avec Air Mauritius sous administration volontaire, environ 100 pilotes sont menacés de licenciement.

Pour Jack Bizlall, négociateur syndical, avec la reprise des vols cargo, la compagnie d’aviation nationale aura besoin de ses employés. Il demande donc que cette option soit reconsidérée…

Article précédentLeur employeur a appliqué une baisse de leurs salaries : manifestation de plusieurs employés d’un supermarché à Cassis
Article suivantCovid-19 : Aucun nouveau cas positif ces dernières 24 heures