Ils étaient plusieurs employés à exprimer leur colère dans la rue hier. La raison : la direction du supermarché en question a appliqué une baisse de leurs salaires de base. Ces employées disent avoir tenté de parler avec leur supérieur. En vain ! L’une d’elles s’est rendue au Head Office, mais le traitement reçu laissait à désirer…

Une autre employée déplore des lacunes au niveau du protocole sanitaire et des conditions de travail difficiles…

Contacté, un membre de la direction du supermarché soutient qu’il y a eu une erreur sur la fiche de paie de ces employées.

Article précédentCouvre-feu sanitaire : les députés rouges souhaitent la réouverture des mosquées pour les dix derniers jours du Ramadan
Article suivantMenaces de licenciement à Mauritius : Jack Bizlall souhaite des discussions pour sauver les emplois