Plus de 600 mauriciens sont bloqués à travers le monde depuis la fermeture de nos frontières, selon l’ancien chargé de cours à la faculté de droit, Rajen Narsinghen. Il soutient que le temps accordé au gouvernement pour le rapatriement de nos compatriotes est  presque écoulé. Rajen Narsighen fait savoir qu’un panel d’avocats travaille en ce moment sur ce dossier et ces hommes de loi  saisiront la justice une nouvelle fois.

Article précédentReprise des travaux parlementaires : le board de l’ICTA et la gestion de la crise du Coronavirus à Maurice intéressent l’opposition
Article suivantAir Mauritius : l’administrateur Sattar Hajee Abdoula dans une position de plus en plus inconfortable après les révélations de Roshi Bhadain