La compagnie d’aviation nationale a nommé Sattar Hajee Abdoula et Arvind Gokool de la firme Grant Thornton comme administrateurs. Toutefois, ils ont été plusieurs à faire ressortir la possibilité de conflit d’intérêts quant à Sattar Hajee Abdoula. Ce dernier est à la tête de la SBM Holdings Limited, un des créanciers de MK.

Selon l’Insolvency Act, les créanciers peuvent remettre en question la nomination des administrateurs par une compagnie.

Ainsi, c’est ce lundi 4 mai que les créanciers d’Air Mauritius se concerteront sur le sujet par visioconférence.

Article précédentBulletin prévision pour Maurice de ce lundi 04 mai 2020
Article suivantUn habitant de Trois Boutiques recherché pour détournement de mineure