Pour beaucoup, la chute spectaculaire des profits de la State Bank Of Mauritius, passant de Rs 2,5 milliards à Rs 15 millions seulement, est due aux prêts sans garantie alloués aux étrangers. Toutefois, un item est passé sous le radar. Il s’agit des salaires à la State Bank of Mauritius, qui ont accusé une hausse spectaculaire passant de Rs 1,5 milliard en 2017 à presque Rs 2,9 milliards en 2019.

Un point soulevé par l’économiste, Kevin Teeroovengadum, hier dans l’émission Zoom Extra.

Kevin Teeroovengadum se montre perplexe par rapport à cette augmentation de la masse salariale et affirme qu’il faut savoir comment tel a été le cas.

Article précédentFête du Travail : dépôt de gerbes à la Place d’Armes ce vendredi
Article suivantChute des profits de la SBM : ‘c’est un scandale gigantesque, l’État n’est pas la propriété d’une famille, le pays mérite mieux’, fulmine le Dr Arvin Boolell